Archive for category Révélations?

La nouvelle dimension de « réveil » qui vient

Je suis en train de lire le livre «The New Awakening» de Loren Covarrubias, j’encourage chaque personne qui lit l’anglais, de le télécharger gratuitement sur son site: http://lorenrcovarrubias.com
Même si je trouve son style peu coulant, et que j’ai dû faire un effort pour le lire, il y a des tas de choses inspirées dans ce livre.
Il a reçu le message d’une nouvelle dimension du «réveil» (malheureusement en français ce mot traduit deux expressions anglaises différentes, revival et awakening – «revival» définit des réunions cherchant à remettre un peu le feu dans l’Église ou a toucher de nouvelles personnes par l’Évangile, «awakening» définit une action de l’Esprit plus profonde amenant des changements importants dans la vie du Peuple de Dieu et généralement également dans la société.)
Ce livre parle donc d’une réforme en profondeur de la foi et de l’Église que le Seigneur veut apporter.
Il parle sous de nombreux angles de 3 dimensions de la foi. La première étant celle de la conversion centrée sur Jésus-Christ. En principe, tous les évangéliques et de nombreux autres chrétiens vivent cette dimension. La deuxième est la dimension pentecôtiste-charismatique qui est centrée sur le Saint-Esprit. La troisième est celle de la vie de disciple centrée sur le Père, dont Jésus-Christ est la représentation et le modèle parfait.

Une image qui m’a particulièrement frappé et changé est celle du torrent qui sort du Temple dans la vision d’Ézéchiel au chapitre 47.

Verset 1: «Il me ramena vers la porte de la maison. Et voici, de l’eau sortait sous le seuil de la maison, à l’orient, car la face de la maison était à l’orient; l’eau descendait sous le côté droit de la maison, au midi de l’autel.» Cette eau qui sort du Temple représente notre salut initial.

Versets 5 et 9: «Il mesura encore mille coudées; c’était un torrent que je ne pouvais traverser, car l’eau était si profonde qu’il fallait y nager; c’était un torrent qu’on ne pouvait traverser… Tout être vivant qui se meut vivra partout où le torrent coulera, et il y aura une grande quantité de poissons; car là où cette eau arrivera, les eaux deviendront saines, et tout vivra partout où parviendra le torrent.» Cette eau devenue torrent représente la vie dans l’Esprit et beaucoup dans le mouvement pentecôtiste-charismatique, et encore plus dans sa dimension «Toronto» parlent de la rivière de Dieu et cherchent à y batifoler et à en profiter, souvent de manière égoïste. On y recherche à faire des «expériences», à vivre des choses fortes.

Verset 12: «Sur le torrent, sur ses bords de chaque côté, croîtront toutes sortes d’arbres fruitiers. Leur feuillage ne se flétrira point, et leurs fruits n’auront point de fin, ils mûriront tous les mois, parce que les eaux sortiront du sanctuaire. Leurs fruits serviront de nourriture, et leurs feuilles de remède.» Mais la finalité de ce torrent et que sur ses bords croissent des arbres dont les fruits apporteront une nourriture continuelle aux affamés et dont les feuilles serviront à la guérison. Cette image revient en Apocalypse 22:1-2: «Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau. Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations.».
Dans cette troisième dimension, ce n’est plus ce que je peux vivre comme expériences avec le Saint-Esprit, mais les fruits que ma vie peut porter pour en nourrir d’autres et pour les guérir. Ma prière n’est plus, Seigneur donne-moi plus de ton Esprit ou plus de…, mais Seigneur que ta vie s’écoule au travers de moi, que les fleuves d’eau vive s’écoulent de moi pour abreuver, nourrir et guérir. Cette pensée me révolutionne.

En Jean 15, il est écrit: «Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. … Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.» Jean 15:4-5, 8. Si nous ne portons pas beaucoup de fruit, nous devons nous interroger sur la manière dont nous sommes fondés en Christ.

, ,

Laisser un commentaire

Obéir vaut mieux que faire des sacrifices

Hier matin, je me suis réveillé avec la phrase titre de ce chant de Keith Green: To obey is better than sacrifice

Je pense que les paroles de ce chant ont gardé toute leur force prophétique même après 37 ans et que Dieu cherche à nous les rappeler.

Je vous en donne donc la traduction:

To obey is better than sacrifice – Obéir est meilleur que le sacrifice
I don’t need your money – Je n’ai pas besoin de votre argent
I want your life – Je veux votre vie
And I hear you say that I’m coming back soon – Et je vous entends dire que je reviens bientôt
But you act like I’ll never return – mais vous agissez comme si je ne reviendrais jamais

Well you speak of grace and my love so sweet – Vous parlez de ma grâce et de mon amour si doux
How you thrive on milk, but reject my meat – Comment vous croissez par le lait, mais rejetez ma viande
And I can’t help weeping of how it will be – Et je ne peux m’empêcher de pleurer de ce qui sera
If you keep on ignoring my words – Si vous continuez à ignorer mes paroles
Well you pray to prosper and succeed- Vous priez pour prospérer et avoir du succès
But your flesh is something I just can’t feed – Mais je ne peux vraiment pas nourrir votre chair

To obey is better than sacrifice – Obéir est meilleur que le sacrifice
I want more than sunday and wednesday nights – Je veux plus que le dimanche et le mercredi soir
Cause if you can’t come to me every day – Parce que si vous ne pouvez pas venir à moi chaque jour
Then don’t bother coming at all – Alors ne prenez pas du tout la peine de venir
La, la, la etc.

To obey is better than sacrifice – Obéir est meilleur que le sacrifice
I want hearts of fire – Je veux des cœurs en feu
Not your prayers of ice – Et non pas vos prières de glace
And I’m coming quickly – Et je viens promptement
To give back to you – Pour vous rendre
According to what you have done – Selon ce que vous avez fait
According to what you have done – Selon ce que vous avez fait
According to what you have done – Selon ce que vous avez fait

Pochette du disque

,

Laisser un commentaire

Je suis un ver et non un homme (Ps 22:6) – Rêve

La nuit passée, j’ai fait un rêve bizarre, mais je crois qu’il a une dimension prophétique et qu’il s’adresse à quelqu’un ou même à plusieurs. Je sais que ces rêves particuliers ont souvent un sens, donc je vous le partage.

Je rêvais que je chantais à un ver de terre. Et les paroles, pour autant que je m’en souviens, étaient : « Avance, petit ver, avance, même si tu ne sais pas ce que tu fais, ni où tu vas, continue d’avancer, ton travail n’est pas vain. Sans toi, la terre resterait stérile et elle ne pourrait porter du fruit. Alors avance, petit ver, avance. Ne cherche pas à aller te reposer à la surface, car le soleil pourrait t’y brûler ou un oiseau pourrait te manger. Même si ton travail te paraît dérisoire, tu n’es pas seul à l’accomplir. Alors, ne t’interroge pas, avance, petit ver avance, ton travail n’est pas vain. »

Alors si cela parle à quelqu’un, merci de me le communiquer.

Un commentaire

Pour les veilleurs de France (Rêve +)

Ce matin juste avant de me réveiller, j’ai fait le rêve suivant (avec des commentaires en voix off) :

Je me trouvais dans une vallée entourée de rochers escarpés, et j’ai entendu qu’en cas d’orage, il fallait faire attention aux chutes de pierres et aux éboulements. Comme le temps se gâtait, je me suis réfugié dans le village proche à une petite intersection, entourée de vieux bâtiments ressemblant à des chalets. Je me tenais contre un bâtiment. Mais comme l’orage se renforçait, des planches commençaient à tomber du bord des toits et je devais veiller à les éviter. J’ai pensé alors me mettre à l’abri sous des couverts surélevés, pensant que leurs toits me protégeraient mieux. À ce moment, j’ai vu que des tuiles de ces couverts tombaient également. Je cherchais à me mettre au mieux à l’abri. La voix off, m’a alors prévenu d’un torrent qui allait descendre la rue principale. Malheureusement, j’avais posé ma grosse Bible au sol lors de mon premier abri, et je ne voulais pas prendre le risque d’être emporté par les flots en essayant de la récupérer. J’ai vu les flots l’emporter et descendre le long de la rue principale.
Au réveil, je me demandais comment comprendre ce rêve. De manière positive comme si du nouveau allait emporter le traditionnel, ou de manière négative.
Ensuite, sans rapport apparent, j’ai pensé à Hollande et aux derniers présidents français, en me disant que ce pays avait les présidents qu’il méritait. Je ne comprenais pas non plus comment les Français et en particulier les chrétiens avaient pu voter pour un président incapable de fonder une famille et de la diriger. Son incapacité dans le domaine privé serait certainement encore plus manifeste dans le domaine politique. Cet homme inconstant a été incapable de se marier avec la mère de ses enfants et s’est mis à la tromper bien avant d’officialiser sa rupture. Comment penser qu’il puisse faire mieux avec toute une nation ?
Pourquoi les Français ont-ils élu un socialiste, alors qu’ils avaient sous les yeux l’échec récent et retentissant de l’Espagne ? Avec ma tournure de pensée particulière, cela m’avait frappé que ZA-patero avait remplacé AZ-nar. Cela symbolisait une inversion et un renversement total des valeurs. Si sous Aznar l’Espagne a été très affaiblie, Zapatero, en bon socialiste, a réussi à la mettre à genoux (et aussi, comme Hollande, à instaurer le mariage homosexuel). Hollande va obtenir le même résultat, mettre la France à genoux.
Mais n’oublions pas que selon les Écritures, les chrétiens sont appelés non pas à critiquer leurs autorités, mais à prier pour elles, afin de pouvoir vivre en paix (1 Tim 2:2). Cette paix ne peut que rejaillir sur le pays tout entier.
Les événements récents sont là pour réveiller le peuple de Dieu et pour l’appeler à reprendre sa fonction d’intercession. Si le mouvement actuel des veilleurs demeure fidèle dans sa vocation de prière, il peut et doit s’attendre à une intervention divine et à un rétablissement. Sinon votre pays continuera dans sa dégringolade morale, sociale et économique.

Cette destruction des choses établies et l’enlèvement des valeurs sûres est donc le sens de mon rêve.

Voilà mon rêve et mes pensées du matin, je les soumets à votre discernement.

Votre frère au service du Seigneur Jésus-Christ,

Désiré

, , , ,

2 commentaires