Archive for category Uncategorized

Barbara Kay: Hard truths about abortion

Dans le débat actuel sur le non remboursement par les caisses maladies des avortements, Voici un élément intéressant: pour les non-anglophiles. Les avortements favorisent le cancer du sein. Un des meilleurs moyens contre le cancer du sein est d’avoir beaucoup d’enfants! La Chine qui étaient relativement épargnée voit une montée dramatique du nombre de cancers du sein depuis la politique de l’enfant unique.

Laisser un commentaire

SUPPLIQUE AUX DIRIGEANTS DE « LA MANIF POUR TOUS »

SUPPLIQUE AUX DIRIGEANTS DE « LA MANIF POUR TOUS ».

Réflexion qui me semble intelligente et pertinente, je vous encourage à suivre le blog de l’auteur.

Laisser un commentaire

La fausse assurance du Salut

La fausse assurance du Salut.

Laisser un commentaire

1984 Très pertinent, je vous le conseille

1984.

Laisser un commentaire

Dimensions du salut

« Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur ! Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, » 2 Pierre 1:2-4, LSg.

Trop souvent, on restreint le salut à une assurance sur la vie après la mort, alors que Pierre a écrit que « sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété », ce qui va bien au-delà et qui parle déjà de notre vie sur cette terre.

Paul a dit : « Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Église et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles ! Amen ! » Éphésiens 3:20, 21, LSg.

Il y a donc bien plus pour notre vie que ce que l’on entend généralement. Pour explorer la richesse du salut que Jésus-Christ nous a acquis, une vie terrestre ne suffit pas.

J’aimerais aujourd’hui partager une dimension du salut qui me semble trop souvent méconnue ou mal comprise par beaucoup et qui a été et reste essentielle dans ma relation à Jésus-Christ et dans ma marche spirituelle.

Une vérité spirituelle fondamentale que Dieu a implantée dans ma vie est que, non seulement Jésus-Christ est mort pour nos péchés, mais que nous sommes morts avec Lui. « Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. » Romains 6:3, 4, LSg. Cette vérité doit s’implanter en nous afin que nous ne vivions plus par nos faiblesses et nos manques, mais par Sa toute-puissance, par la puissance de Son Esprit-Saint. Pour cela le baptême est essentiel.
Je me souviens qu’à plusieurs reprises, comme jeune chrétien, je me sentais confronté à différents problèmes dans ma marche avec Dieu. N’arrivant pas à les surmonter, je prenais du temps pour prier à leur sujet. Chaque fois, la réponse était la même : quand la bonde du baptistère avait été enlevée, ce problème spécifique était parti dans l’écoulement. Il est bon de méditer et de croire ce que les Écritures déclarent à ce sujet pour que cela devienne réalité dans nos vies.

Mais non seulement il y a mort avec Jésus-Christ, mais il y a résurrection avec Lui. Si le baptême d’eau est mort et ensevelissement avec Lui, le baptême d’Esprit est résurrection avec Lui. En vivant et marchant par l’Esprit nous vivons et marchons dans la même puissance qui a ressuscité Jésus-Christ. Cette puissance ne nous est pas donnée pour que nous en jouissions égoïstement, mais pour que la vie de Jésus-Christ s’écoule au travers de nous pour toucher les autres. Par son Esprit, nous sommes la prolongation de son œuvre sur terre.

,

Laisser un commentaire

Simplement vivre

Hier, avec ma femme, nous sommes allés chez notre fils garder nos petites-filles.

Lui et sa famille habitent dans une ancienne grange-écurie transformée en grande partie par lui-même. Même si c’est habitable, il y a encore beaucoup de choses à faire et à ranger.

En transportant du bois de feu, je me disais qu’il suffirait qu’un groupe fraternel consacre un jour ou deux à l’aider à finir sa maison, et il y aurait un progrès significatif. (Construction d’une grange en 2 jours par des Amishs)

Mais l’amour pratique chez les chrétiens est si rare que les probabilités que cela se passe sont très faibles. D’ailleurs, en dehors de sa famille, une bonne partie de ceux qui l’ont aidé ne sont pas (encore) chrétiens.

La poursuite de ma réflexion m’a ramené aux débuts de ma vie chrétienne. Je suis né à la foi dans ce que l’on a appelé les Jesus People, un mouvement de conversion parmi les hippies. Avec un deux autres amis, nous avions commencé à nous rendre chaque jour vers midi dans une église historique de notre ville pour y prier, le groupe s’est agrandi. Nous nous retrouvions souvent avant dans un parc près d’un bistrot de marginaux et hippies et nous nous rendions ensuite ensemble dans cette église. Il s’est trouvé que des gens nous y ont suivis sans que l’on y prête attention et tout à coup pendant notre prière, voilà qu’un de nos « suiveurs » se met à pleurer devant Dieu.

La seule évangélisation qui l’avait amené à Christ c’était que nous étions une bande d’amis, rien de plus. Pas de prêchi-prêcha, pas de théories, simplement notre amour fraternel et notre prière.

Malheureusement, par la suite, des églises et des mouvements sectarisants ont cherché à mettre le grappin sur notre groupe et cela a cassé beaucoup de choses

Si nous vivions simplement notre foi et notre amour mutuel, est-ce que cela ne toucherait pas beaucoup plus de gens que tous nos efforts d’évangélisation ?

En même temps, comment retrouver cette simplicité et cette fraîcheur sans que cela soit artificiel et forcé ? Avez-vous des idées ?

J’ai ensuite vécu des choses similaires à plusieurs reprises, mais cette première expérience m’a définitivement marqué et je ne supporte pas le train-train habituel des églises instituées.

, , ,

5 commentaires

Bonjour!

Suite à diverses influences, je me suis enfin décidé à bloguer.

J’espère pouvoir régulièrement partager les richesses que je découvre sur mon chemin et mes multiples réflexions sur des sujets divers, mais toujours en relation avec ma foi et ma vision du monde qui en découle.

Ce sera aussi pour moi une thérapie, car quand je manque d’engagements définis, je tourne en rond et je perds mon temps.

En espérant également que je vais apprendre à utiliser ce média pour être agréable à lire et à suivre.

Je vais commencer par poser les bases de ma réflexion, dont certaines m’accompagnent depuis des décennies.

3 commentaires