Béni soit ton nom. Vraiment?

Je pense que vous connaissez tous le chant de Matt Redman, Béni soit ton nom.
Il y a des paroles dans ce chant qui me choquent profondément, car elles disent du mal de mon Papa.

Quand on chante : « Tu donnes et tu reprends », c’est insulter Dieu. Le texte de Job qui inspire ces paroles dit :

Job 1:21 (il) dit : Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L’Éternel a donné, et l’Eternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni !

Seulement, le contexte (que Job ne connaissait pas, mais que nous connaissons parfaitement) indique très clairement que c’est le satan qui reprend à Job et non pas Dieu. D’ailleurs à la fin Dieu redonne à Job encore plus largement. En chantant ces paroles, on attribue à Dieu des actions du satan. On donne l’impression d’un Dieu lunatique et arbitraire qui change d’avis comme de chemise.
Cela contredit très clairement la déclaration suivante de Paul : « Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. » Romains 11:29.
Et encore plus celle-ci de Jacques : « toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. » Jacques 1:17.

Bénit-on vraiment Dieu en lui attribuant les œuvres du satan ? Sans dire que ces paroles peuvent ruiner notre confiance dans son amour et sa fidélité. Que penseriez-vous d’un père qui donne des cadeaux à ses enfants pour les reprendre sans raison ?

Seigneur, pardonne-nous toutes les âneries que nous exprimons par nos chants et dans nos réunions, tout ce qui ne te glorifie pas. Je suis las de les entendre, las de toutes ces demi-vérités tirées de la Bible, mais qui en contredisent le message fondamental.

,

  1. #1 by Matthieu GIRALT on 24 juin 2015 - 17:54

    Bonjour Désiré, tu as oublié des versets. Quand Job dit cela, la Bible dit que « Job ne pécha point et n’attribua rien d’injuste à Dieu » (Job 1.22). Un peu plus loin, même construction: « Quoi! Nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal! En tout cela, Job ne pécha point par ses lèvres. » (Job 1.10). Par ailleurs, que penses-tu de ce verset? « Je forme la lumière, et je crée les ténèbres, Je donne la prospérité, et je crée l ‘adversité; Moi, l’Éternel, je fais toutes ces choses. » (Es 45.7)

    • #2 by Désiré Rusovsky on 24 juin 2015 - 23:47

      Bonjour Matthieu,
      Même si Job parle depuis sa connaissance limitée, cela n’implique pas qu’il pèche, puisqu’il semble qu’il ne connaissait rien du satan et que pour lui tout ce qui advenait provenait de Dieu. Il ne faut pas non plus oublier que c’est un écrit de sagesse et non pas un texte historique, même s’il peut s’y trouver quelques éléments historiques.
      Pour Esaïe 45, Dieu parle à Cyrus par l’intermédiaire d’Esaïe et Lui donne une révélation partielle qui est contredite dans de nombreux autres passages des Écritures.
      Cela n’implique pas non plus que Dieu serait l’auteur de toute calamité. Il y a une révélation progressive dans les Écritures et dans une grande partie du Premier Testament, le rôle du satan est simplement méconnu et attribué faussement à Dieu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :