Posts Tagged Méditation

Le fin lin des œuvres justes des saints

Ces jours je lis l’Apocalypse et je suis tombé sur ces versets :

« Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints. » Apocalypse 19:7, 8, LSg.

L’habit de noce de l’épouse de l’agneau est en lin fin blanc et éclatant, et ce lin qui la revêt ce sont les actions justes des saints, ce n’est pas la grâce du Christ, mais nos actes de justice. Notre foi ne doit donc pas rester stérile, mais se transformer en actes qui seront notre parure collective. L’opulence de la robe de mariée dépend de nous, de notre mise en pratique des desseins de Dieu pour la terre.

,

Laisser un commentaire

Méditation sur un texte du jour

Ce matin au culte, l’un des textes proposés par la liturgie était :

« Moïse dit à l’Éternel : Voici, tu me dis : Fais monter ce peuple ! Et tu ne me fais pas connaître qui tu enverras avec moi. Cependant, tu as dit : Je te connais par ton nom, et tu as trouvé grâce à mes yeux. Maintenant, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, fais-moi connaître tes voies ; alors je te connaîtrai, et je trouverai encore grâce à tes yeux. Considère que cette nation est ton peuple. L’Éternel répondit : Je marcherai moi-même avec toi, et je te donnerai du repos. Moïse lui dit : Si tu ne marches pas toi-même avec nous, ne nous fais point partir d’ici. Comment sera-t-il donc certain que j’ai trouvé grâce à tes yeux, moi et ton peuple ? Ne sera-ce pas quand tu marcheras avec nous, et quand nous serons distingués, moi et ton peuple, de tous les peuples qui sont sur la face de la terre ? L’Éternel dit à Moïse : Je ferai ce que tu me demandes, car tu as trouvé grâce à mes yeux, et je te connais par ton nom. » Exode 33:12-17, LSg.

Cela a fait résonner deux choses en moi :

1° La différence entre la Première et la Nouvelle Alliance est assez ténue, ce n’est qu’une question de degrés ou de profondeur. Dans les deux cas, il y a fondation d’un peuple de Dieu. Il n’y a donc pas opposition, mais continuité. En spiritualisant trop l’Évangile, on désincarne cette réalité terrestre de peuple. Le dessein de Dieu est d’avoir un peuple qui lui appartienne et qui avance avec Lui.

2° Est-ce que nous nous attendons à ce que Dieu marche ainsi de manière sensible avec nos communautés et le vivons-nous ainsi ? Est-ce que Dieu est vraiment celui qui guide nos pas et qui nous rend ainsi reconnaissables par tous comme étant Son peuple ? Si Dieu ne marche pas de manière tangible avec nous comment être certains que nous avons trouvé grâce à ses yeux ?

,

Laisser un commentaire

Va et ne pèche plus …

Juste une petite réflexion rapide:

Comme nous sommes pécheurs, est-ce que Jésus se trompe ou nous trompe en disant cela? Ou alors est-ce que c’est nous qui sommes dans l’erreur en déclarant que nous sommes des pécheurs qui retombent invariablement dans le péché?

Personnellement, je crois que se proclamer pécheur n’honore ni notre Seigneur, ni son œuvre parfaite.

 

Qu’en pensez-vous?

,

Un commentaire

Simple méditation sur 1 Jean 5:14-15

Souvent quand je lis la Bible (ce n’est pas un exercice journalier), le Saint-Esprit éveille mon esprit et mon intelligence et mes yeux s’ouvrent sur de nouvelles richesses ou ils se rouvrent sur des choses déjà connues et lues, mais oubliées ou négligées.

Hier, je voulais lire 2 Jean, pour poursuivre ma lecture un peu sautillante. Alors j’ai relu rapidement 1 Jean 5 pour voir si cela faisait bien partie de mes dernières lectures et là : paf ! Deux versets m’ont sauté dessus et ils sont l’ouverture de la pièce dans laquelle je tournais en rond cherchant une issue :

« Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandé. » 1 Jean 5:14, 15, LSg. Wow, c’est puissant, et quelle assurance quand on sait que c’est le Saint-Esprit lui-même qui nous rappelle une parole. (Je n’ai rien lu de plus, je trouvais que c’était déjà bien assez riche)

Il suffit de se mettre en ligne avec la volonté de Dieu, pour être entendu de Lui et pour recevoir de Lui ce que nous demandons.

Cela implique plusieurs choses et mène à des réflexions. Si l’on voit si peu de choses se passer, si l’on voit si peu d’exaucements, n’est-ce pas que nous sommes hors de la volonté et de la pensée de Dieu ? Est-ce que Dieu apporte son sceau à ce que nous faisons et disons, ou pas ?

Et cela donne aussi une responsabilité, Dieu nous montre sa volonté pour que nous collaborions avec Lui. Jésus a dit qu’il voulait que l’on porte beaucoup de fruits, tel est son désir. Nous pouvons trouver toutes sortes d’excuses à notre stérilité, mais ce ne sont jamais que des « bonnes » excuses, qui n’ont pas de valeur devant ses yeux.

Seigneur, j’accepte cette responsabilité de chercher ta volonté et de porter du fruit pour ta gloire.

4 commentaires

Mise en boîte

Ma lecture de l’instant : « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, — car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, — ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite. » 1 Jean 1:1-4, LSg.

Je crois qu’elle résume bien ce que je désire faire au travers de ce blogue et elle a réveillé plusieurs pensées en moi.

Jean ne parle pas de ce qu’il a compris, analysé, synthétisé, mais simplement de ce à quoi il a goûté, ce qu’il a contemplé. Dieu est toujours plus grand que toutes nos théories et il en est bien différent.

J’admire ≈ ceux qui systématisent la Bible et arrivent à en faire un tout cohérent. Pour ma part, il suffit souvent que j’échafaude une théorie pour tomber sur un texte qui la contredit.

En écrivant ce blogue, je ne cherche pas à donner des réponses, mais plus à partager des questions qui libèrent, des questions aidant à penser hors de la boîte, comme on le dit en anglais. Mes réponses me conviennent assez bien aujourd’hui, mais elles ne sont bonnes que sur cette courte section de mon sentier. Il va prochainement faire un virage et je verrai tout sous un autre angle.

Dans les milieux évangéliques, nous avons été très forts pour systématiser, pour créer des boîtes et quand quelqu’un ose poser une question hors de la boîte, on le regarde comme s’il avait oublié de mettre son pantalon. Les boîtes nous sécurisent et nous protègent, mais elles nous empêchent de voir ce qui se passe à l’extérieur.

Nous aimons les pensées standardisées et les stéréotypes, alors que, comme quelqu’un l’a dit, Dieu lui est dans les prototypes. Il nous a tous faits différents pour que chacun, d’une manière unique, reflète sa gloire, pour que chacun exprime une facette de sa sagesse multiforme et infinie. Certains font des choses que je ne comprends pas et qui parfois vont même dans un sens apparemment opposé au mien. Mais est-ce que cela veut pour autant dire que l’un ou l’autre a tort et n’est pas fidèle à Dieu dans ce qu’il accomplit ? Notre connaissance est partielle, nous rappelle Paul. Alors même si je ne comprends pas, je peux néanmoins les bénir et les aimer comme mes frères.

Nous cherchons tous à collaborer à l’œuvre du Roi et c’est l’infinie variété de nos services qui l’honorent vraiment et qui manifestent sa sagesse et son amour.

,

Laisser un commentaire