Comment j’ai commencé à croire

Pourquoi ai-je cru en Jésus-Christ ?
Je vais raccourcir un peu, et s’il y a des questions, je compléterais.
De père catholique et de mère protestante non pratiquants, je n’ai pas été baptisé bébé. Néanmoins, ils ont voulu que j’aie une éducation religieuse et ils m’ont laissé choisir. Comme le catholicisme me paraissait trop théâtral (vers 8-9 ans, je pense) avec ses clochettes et son encens, et peut-être aussi parce que le temple était plus près, j’ai choisi l’option protestante, et j’y ai suivi l’école du dimanche et ensuite le KT.
Vers 8 ans aussi, mon papa m’a acheté dans une braderie de livre des recueils de BDs catholiques québécoises. Il s’y trouvait principalement de l’histoire sainte et des histoires de saints et de sportifs catholiques.
Ce sont les histoires de saints qui m’ont le plus marqué, avec leurs expériences surnaturelles et leurs miracles.
Sans formation parentale, la prière a été quelque chose de régulier même dans mon enfance et plus tard, comme je suis chroniquement en retard, je priais pour que les profs arrivent après moi en classe ;). Cela ne marchait pas toujours, mais sans doute plus que ce qui aurait été normal.
Après mon baptême aspersif de fin de KT, un copain, m’a convaincu que Dieu n’existait pas. Vers 17 ans, en1968, je suis devenu anarchiste, ni Dieu, ni maître. Et pourtant je lisais la Bible à cause de la justice sociale qui s’y trouvait.
Ensuite, il y a eu le mouvement hippy, avec sa recherche de spiritualité.
En prenant du LSD, je me suis osé la question de Dieu et dans le délire logique de cette drogue, j’en suis arrivé à la déduction que si Dieu n’existait pas on ne se poserait pas cette question. Directement après panique : je suis en train de me détruire.

J’ai néanmoins continué dans ma voie hippy et dans ma recherche de Dieu. Comme je priais de temps en temps, et en situation d’urgence, Celui qui était là, mais que je ne connaissais pas et qui m’aidait, j’ai décidé que je voulais savoir Qui il était, si c’était Bouddha, Allah, Jésus-Christ ou autre. En même temps j’avais un mélange de conceptions spirituelles très new age.
J’ai donc décidé d’abandonner toute sécurité et ma petite chambre pour devenir comme une feuille morte que le vent emporterait vers Dieu.
Je suis arrivé dans une communauté hippy.
Là, un gars en décompensation hallucinatoire a fait une sorte de résumé de qui j’étais, et un autre dans une mystique OVNI, a fait la synthèse de mes croyances. Dans sa mystique, Jésus-Christ était le chef suprême de notre Galaxie.
De cette manière bizarre, j’ai refait confiance en Jésus-Christ.
Je priais dans la cathédrale de Lausanne à l’entrecroisement des bras de cette église, là où les courants telluriques devaient être les plus forts.
Dans ces jours, une paix surnaturelle est descendue sur moi et qui a duré plus d’une quinzaine d’heures. Comme la drogue ne m’avait jamais donné une telle paix, elle ne m’intéressait plus.
Je savais aussi que si je devenais chrétien, ce serait un engagement total et sans retour et que je serais prêt à mourir le jour même pour Dieu.

Je me suis rapproché de milieux d’églises et je suis même allé à Taizé.
J’allais dans un lieu d’églises où il y avait des cultes de jeunes style œcuménisme taizéien.
Là, j’aidais à la sono. Une fille est venue un soir vers moi pour que j’annonce des réunions d’évangélisation organisées par des jeunes.
Comme la fille me plaisait, je me suis décidé à y aller.
Le premier soir, j’ai discuté avec les jeunes chrétiens, et je croyais un peu comme eux, mais j’en savais tellement plus qu’eux sur tous les trucs mystiques.
Comme ils ne savaient pas comment faire évoluer la discussion, ils m’ont proposé de prier ensemble, et là j’ai senti comme s’il y avait deux champs de force qui se repoussaient en moi, mais j’ai néanmoins prié avec eux.
Le lendemain étant arrivé tôt, ils m’ont proposé de prier avec eux pour la soirée, et là, une jeune fille style paysanne suisse-allemande (le genre de gens pour lesquels je n’avais pas spécialement de considération) a prié pour moi. Cela m’a comme si elle avait donné un coup de pied dans mon piédestal, me faisant tomber le nez dans la boue. Je n’ai rien dit de la soirée, mais quand je suis rentré chez moi je me suis débarrassé de ma vie dans les mains de Dieu, j’ai fait une reddition totale. Dès lors, j’ai crû dans ma foi et j’ai laissé progressivement tomber toutes mes mystiques bizarres, et ma croissance a continué depuis.

Ben j’ai pas tant raccourci, bon courage aux lecteurs.

  1. #1 by Carine on 16 janvier 2023 - 16:30

    Merci pour ton témoignage bouleversant! C’est magnifique comme Jésus a touché ton coeur et ton être tout entier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :